RECHERCHES SCIENTIFIQUES

Rupture prématurée des membranes (Étude rétrospective à propos de 675 cas)

Référence2125
Année2010
TypeThèse
Lien document
AuteurLaadioui M
DisciplineGynécologie Obstétrique 1
EncadrantBanani A

La rupture prématurée des membranes est une pathologie obstétricale survenant avant le début du travail et le plus souvent à terme. Il s’agit d’une grossesse à haut risque materno-fœtal. Ce travail rétrospectif colligé au service d’Obstétrique de l’hôpital Al Ghassani-CHU Hassan II de Fès, rapporte une série de 675 cas de RPM sur un total de 5873 accouchements, sur une période d’un an allant du 1 er janvier au 31 décembre 2007. Au terme de cette étude, nous avons noté les résultats suivants : La RPM est un accident fréquent (14,3%). C’est une affection qui touche avec prédilection la femme jeune entre 20 et 30ans (61,4%), primipare (58,8%), et d’un milieu socio-économique faible. La RPM est d’étiologie difficile à préciser, mais le facteur favorisant le plus incriminé est l’infection. L e diagnostic est avant tout anamnestique et clinique. L’attitude obstétricale est soit le déclenchement artificiel du travail (23,1%) ou l’expectative (73,7%) selon les cas et les indications. Le pronostic maternel est essentiellement lié à la chorioamniotite (0,7%) et à l’endométrite (1,2%). Quant au pronostic néonatal, il dépend essentiellement de l’infection néonatale (2,08%) et de la prématurité (4,14%).