VOTRE HOSPITALISATION

ADMISSION
SEJOUR
SORTIE
DECES D'UN MALADE HOSPITALISE

Le jour de votre hospitalisation, munissez vous du bon de RDV qui vous a été remis à la suite de la consultation. Après ,vous devez vous présenter au service prévu d’hospitalisation pour la récupération de la décision médicale d’hospitalisation.
Enfin, vous acheminez  au BAF muni des documents ci-après pour accomplir les formalités administratives nécessaires et ce, selon votre catégorie :

Payant

-Une avance des frais de séjour
-Copie de la CNI

CNOPS

-2 copies de la carte mutuelle
-2 copies de la CNI

CNSS et assurances privées

-2 copies de la carte mutuelle
-2 copies de la CNI
-La PEC se fait avant l’hospitalisation (le dossier de PEC se compose des documents suivants :
-2 copies de la carte mutuelle
-2 copies de la CNI
- note confidentielle établit par le médecin traitant
-Demande de PEC
-Ordonnance détaillée établit par le médecin traitant

FAR

-2 copies de la carte mutuelle
-2 copies de la CNI
- la PEC se fait à la sortie
(le dossier de PEC se compose des documents suivants :
-2 copies de la carte mutuelle
-2 copies de la CNI
- note confidentielle établit par le médecin traitant
-Demande de PEC

Règles de conduite à observer par le malade hospitalisé

Le malade hospitalisé doit s’abstenir de troubler le repos des autres malades ou de gêner le fonctionnement du service par son action ou ses propos ou en portant atteinte à l’hygiène et à la sécurité.
A ce titre, il lui est notamment conseillé de s’interdire de :

  • Tenir des propos à haute voix ou des paroles désobligeantes à l’égard des autres et du personnel de l’hôpital.
  • Gêner le repos des autres malades par l’usage des récepteurs de radio, de télévision ou autres appareils sonores en élevant leurs sons ;
  • Utiliser des réchauds à gaz ou électriques
  • Fumer dans l’enceinte de l’hôpital ;
  • Mendier au sein du service ou dans l’enceinte de l’hôpital ;
  • Garder en sa possession des sommes d’argent, bijoux ou tout autre objet de valeur. Pour sa sécurité, il lui est conseillé de les déposer, contre récépissé, à l’administration de l’hôpital jusqu’à sa sortie ou de les renvoyer chez lui. L’administration de l’hôpital dégage toute responsabilité pour les pertes ou disparition des objets ou valeurs qui ne lui ont pas été confiés.

Il doit veiller scrupuleusement sur le bon état des locaux et des objets mis à sa disposition. Et d’observer une stricte hygiène corporelle et des effets qu’il porte.

Horaire quotidien du malade et repas

La vie du malade est organisée, en fonction des activités de l’hôpital, selon les horaires suivants :
8h 00 : Petit déjeuner.

  • 8h30 à 12h30 : Examens et soins.
  • 12h30 : Déjeuner
  • 14h30 à 15h30 : Visite
  • 14h30 à 18h : Soins
  • 18h00 à 18h30 : Dîner
  • 21h : Coucher. Toutefois, il est permis aux malades dont l’état de santé le permet, de profiter des émissions de radio- télévision jusqu’à 22h, à condition de ne pas troubler le sommeil des autres malades.
  • Le directeur de chaque formation hospitalière peut apporter des aménagements à l’horaire ci-dessus si les spécificités de l’hôpital ou les besoins des malades l’exigent.
  • Les hospitalisés sont astreints à porter une tenue décente.
  • Les repas sont servis individuellement au lit du malade
  • Les menus sont établis, compte tenu des régimes prescrits par les médecins, par le responsable de la cuisine conjointement avec le chef cuisinier et le diététicien.

Les accompagnants

Selon les possibilités d’accueil du service, un membre de votre famille peut être autorisé, par l’infirmier chef, à rester auprès de vous nuit et jour.
Les frais de séjour seront en totalité à votre charge. Toutefois, les tarifs diffèrent selon la partie qui a fait la demande :

  1. Le patient ou sa famille : le tarif est de150 DHS/jour
  2. Le service : le tarif est de100 DHS/ jour

Formalités :
Vous devez vous présenter au BAF avec les pièces suivantes :

  1. Copie de la CNI de l’accompagnant
  2. Décision médicale d’hospitalisation manuscrite de la personne hospitalisée

Cas particulier
En fonction des possibilités du service, l’un des parents est admis à séjourner à titre gratuit auprès de son enfant de moins de 16 ans (Exception faite des services de réanimation et de soins intensifs)

La sortie est une décision médicale. Toutefois, vous avez la possibilité de quitter l’hôpital quand vous le souhaiter mais si l’avis médical est contraire, nous vous demandons de signer une décharge qui dégage l’hôpital de toutes responsabilités quant aux suites éventuelles.

Formalités

Après avoir reçu votre décision médicale de sortie, vous devez vous adresser au BAF de l’hôpital ou au mini BAF  du bâtiment dont relève votre service d’hospitalisation, muni des documents suivants :

  1. Décision médicale de sortie ;
  2. Fiche de prestations délivrée par l’infirmier chef ;
  3. Pour les mutualistes (CNOPS, CNSS, Far, Assurances privées,…) une feuille de maladie cachetée et signée par le médecin traitant ;
  4. Les CR des différentes prestations (CRO, CRH, CR des examens complémentaires,…).

Après régularisation auprès du BAF, vous devez vous présenter de nouveau au service, muni de la pièce de régularisation, pour la récupération de votre billet de sortie définitif avec le cas échéant le RDV de consultation et le traitement.

Frais d’hospitalisation

Ce sont les frais de séjour, journaliers, qui comprennent l’ensemble des prestations assurées par l’hôpital (hébergement, médicaments, examens de laboratoires, soins, explorations fonctionnelles, interventions chirurgicales, produits sanguins, actes de radiologies, prothèses,…)
Tarifs de prestations : (selon la tarification nationale)

Si vous êtes assuré social, ces frais de séjour seront pris en charge en grande partie par l’assurance maladie.
Si vous n’avez aucune couverture, les frais de séjour seront à votre charge.
Si vous avez la carte RAMED, ces frais seront pris en charge gratuitement dans la limite des prestations déterminées dans le panier de soins arrêtés par la réglementation en vigueur.

Le constat de décès d’un malade hospitalisé est établit par le médecin de garde au service d’hospitalisation ou à défaut par le médecin de garde des urgences.