RECHERCHES SCIENTIFIQUES

UCNT DU CAVUM (à propos de 121 cas)et revue de la littérature

Référence993
Année2016
TypeThèse
Lien document
AuteurRachidi S
DisciplineRadiothérapie
EncadrantBouhafa T

L’objectif de notre étude était de dégager le risque élevé de l’UCNT et d’étudier les différents paramètres cliniques et thérapeutiques de cette affection au service de radiothérapie du CHU Hassan II de FES. Patients et méthodes : il s’agit d’une étude rétrospective portant sur 121 patients diagnostiqués porteurs d’un UCNT entre février 2012 et février 2013 et traités au service d’oncologie-radiothérapie du CHU Hassan II de Fès. Résultats : dans la même période, L’âge de nos patients varie entre 10 ans et 86 ans, la tranche d’âge la plus touchée est de 41 à 60 ans (47.2%), le sexe-ratio était de 1.75 . Le diagnostic est souvent tardif avec une symptomatologie révélatrice dominée par l’adénopathie cervicale (97.50% ). On a eu 52 malades qui ont consulté au stade III, soit 44,8 %. Le traitement était basé sur la chimiothérapie néoadjuvante (82%) ainsi que sur la radio-chimiothérapie concomitante (96,10% ). 44 patients étaient perdus de vue. Après un recul moyen de 22.58 mois, l’évolution a été marquée par un Bon control loco-regional chez 50,9%, une Récidive loco régionale chez 10,57%, et des métastases à distance chez 12,5%. Ainsi La survie globale était de 81,8% et La survie sans rechute était de 50,9%. Discussion : le pronostic de ce cancer reste mauvais vu les formes localement avancées (fréquence élevée des stade III et IV ) et la fréquence des récidives métastatique. Conclusion : l’amélioration du pronostic de ce cancer doit passer par un diagnostic précoce et d’instaurer des infrastructures médicales plus accessibles et plus développées.