RECHERCHES SCIENTIFIQUES

Traitement chirurgical des fractures de l’olécrane (a propos de 48 cas)

Référence2231
Année2010
TypeThèse
Lien document
AuteurRezki S
DisciplineTraumatologie Orthopédie 2
EncadrantElmrini A

Les fractures de l’olécrâne sont les plus fréquentes des fractures du coude. Leur traitement repose principalement sur la chirurgie de reconstruction par ostéosynthèse. L’objectif de notre travail est de noter les particularités cliniques et thérapeutiques de ces fractures, ainsi que d’évaluer nos résultats. Pour cela nous avons revu une série de 48 cas de fractures de l’olécrâne, traitées au service de traumatologie orthopédie B du CHU HASSAN 2 de FES entre 01 janvier 2009 et 31 août 2010. le recul varie entre 6 mois et 1 an, avec un recul moyen de 6 mois, Il s’agit de 44 hommes et 4 femmes , d’âge moyen de 29 ans. Les accidents de la voie publique(52 %) dominaient les étiologies. Les fractures de type I (45,8%) de la classification de MERLE D’AUBIGNE étaient les plus fréquentes, suivies du type II (27,2%) et du type III (22,9%). Le traitement était chirurgical dans tous les cas avec: embrochage haubanage (93,75%), plaque vissée (4,16%) et vissage (2.08%).les résultats étaient satisfaisant dans 80% des cas, elles étaient dominés selon les critères de TOMENO par la raideur du coude (6,25%) Fréquentes, les fractures de l’olécrâne sont le plus souvent traitées chirurgicalement. Les types d’ostéosynthèse sont multiples, visant à restituer l’intégrité anatomique. Parmi les techniques utilisées, l’haubanage semble une méthode simple et efficace, permettant un montage stable et une rééducation précoce, et s’adaptant à tous les types de fractures