RECHERCHES SCIENTIFIQUES

TUMEURS NEUROENDOCRINES GASTRIQUES (A PROPOS DE 9 CAS)

Référence1035
Année2015
TypeThèse
Lien document
AuteurEl boukili el makhoukhi Z
DisciplineCentre Hospitalier Universitaire Ibn Sina - Rabat
EncadrantChahed ouazzani H

L’objectif de ce travail et à travers une étude rétrospective est de décrire les, aspects épidémiologiques, cliniques, paracliniques, anatomopathologiques ainsi que de mettre l’accent sur les modalités thérapeutiques des TNE gastriques. Sur une période de cinq ans et depuis Janvier 2010 et juin 2015, 9 cas de TNE gastriques ont été colligés au service de médecine B au CHU IBN SINA, la moyenne d’âge dans notre série était de 46,8 ans avec une prédominance féminine (Sex-Ratio : 0,8). Les facteurs de risque identifiés dans notre série étaient la gastrite chronique atrophique (77,7%) et le syndrome de Zollinger-Ellison (11,1%). La présentation clinique était non spécifique, dominée par les épigastralgies (85,7%). 7 cas ont été considérés comme TNE type I, un seul cas a été considéré comme TNE type II et un seul autre comme TNE type III. Parmi les TNE gastriques type I, 4 malades on bénéficié d’une résection endoscopique tandis que les 3 autres ont été sujet d’une surveillance. La seule TNE gastrique type III a bénéficié d’une résection chirurgicale atypique. Pour la TNE gastrique type II une chimiothérapie néoadjuvante a été proposée. En général l’évolution à court terme était favorable. Le caractère rare de ces tumeurs rend difficile d’avoir un bon recul vis-à-vis la prise en charge de ces tumeurs