RECHERCHES SCIENTIFIQUES

Traitement du pied bot varus équin invétéré de l’enfant par double arthrodèse (A propos de 16 cas)

Référence1044
Année2014
TypeThèse
Lien document
AuteurAbou el jaoud H
DisciplineChirurgie Pédiatrique 2
EncadrantAfifi my A

Le pied bot varus équin invétéré (PBVEI) de l’enfant est définit par l’association d’un varus équin irréductible de l’arrière pied et d’une luxation irréductible du scaphoïde sur la tête de l’astragale diagnostiqué après l’âge de la marche. La prise en charge de cette pathologie pose d’énormes problèmes thérapeutiques. La double arthrodèse sous-talienne et médio-tarsienne longtemps considérée comme la solution de sécurité pour ces déformations est encore couramment utilisée. Nous rapportons une série de 13 cas de PBVEI (16 pieds) opérés par arthrodèse sous-talienne et médio tarsienne réalisée au service de traumato orthopédie pédiatrique du CHU Hassan II de FES sur une période de 4 ans ; étalée de janvier 2009 et décembre 2012. L’âge moyen de nos patients était de 12,6 ans avec prédominance féminine, l’origine congénitale était retrouvée chez 10 patients. L’atteinte était gauche chez 8 patients avec une localisation bilatérale chez 3 patients. La radiographie standard du pied de face et de profil a révélée une divergence talo-calcanéenne qui variait entre 5 et 20°, l’angle talus-1er métatarsien : entre 20 et 40° (avec une moyenne de 28°) et l’angle calcanéus-5ème métatarsien : entre 15 et 45° (avec une moyenne de 30°). Tous les patients ont bénéficiés d’une arthrodèse sous-talienne et médio tarsienne. Les résultats de cette technique étaient satisfaisants dans 98% des cas et non satisfaisants dans 8% des cas. Le pied était plantigrade dans 9 interventions, le varus de l’arrière pied persistait dans 4 pieds alors que l’équin et le varus de l’avant pied étaient notés chez 2 cas. L’arthrodèse sous talienne et médio-tarsienne est l’intervention idéale pour stabiliser et corriger les déformations rencontrées dans le PBVEI, elle assure totalement le verrouillage du couple de torsion. Elle permet outre une correction des diverses déformations et une ré-axation de l’arrière-pied dans les 3 plans de l’espace