RECHERCHES SCIENTIFIQUES

TRAITEMENT DE LA HERNIE INGUINALE (TECHNIQUE DE LICHTENSTEIN) AL’HOPITAL MILITAIRE MOULAY ISMAIL-MEKNES (Aproposde102cas)

Référence1042
Année2014
TypeThèse
Lien document
AuteurMakane M
DisciplineHôpital Militaire d’Instruction Mohamed V Rabat
EncadrantChoho A

Introduction: l’objectif de notre travail a été d’évaluer à travers une étude prospective la place de la technique de Lichtenstein pour une cure d’hernie inguinale dans notre pratique courante.
Matériel et méthode : du 1 janvier 2009 au 31 décembre 2013, 155 patients ont bénéficié d’une cure selon le procédé de Lichtenstein, 102 sont exploitable, il y avait 100 hommes et 2 femmes (âge moyen : 53,5 ans, extrêmes : 22 ans-86 ans), 21,56% des malades avaient des facteurs favorisants l’apparition de la hernie. 81%(83 patients) étaient des hernies primaires, 19%(19 patients) étaient des hernies récidivantes. L’intervention a été faite dans 95% sous rachianesthésie, 4% sous anesthésie locale et 1% sous anesthésie générale.
Résultats : il n y a eu aucun décès postopératoire, il y avait 26 cas des complications bénignes : 20 céphalée post rachianesthésie, 2 hématomes, 3 rétentions urinaires, un sepsis superficiel. La durée moyenne d’hospitalisation 3 jours, de cessation d’activités normales 1 jour et d’arrêt du travail 15 jours ; avec un recul allant de 3 mois à 5 ans, aucune récidive n’a été observée par contre 4 patients ont gardé des douleurs chroniques et il y a eu un seul cas d’atrophie testiculaire.
Conclusion : ces résultats confirment que la technique de Lichtenstein donne peu de complications, permettre une reprise rapide d’activité et elle est suivie de peu de récidives