RECHERCHES SCIENTIFIQUES

TRAITEMENT CHIRURGICAL DES FRACTURES DU COTYLE (Aproposdecas

Référence1018
Année2014
TypeThèse
Lien document
AuteurAkkal D
DisciplineCentre Hospitalier Universitaire Ibn Sina - Rabat
EncadrantRachid K

Les fractures de cotyle sont des affections rares, qui entrent le plus souvent dans le cadre des traumatismes à hautes énergies. la localisation profonde et la difficulté des voies d’abords de la hanche ne doivent pas repousser l’indication chirurgicale qui constitue le traitement de choix pour ces fractures articulaires, qui nécessitent une réduction anatomique parfaite pour maintenir la congruence articulaire, seule garante d’un résultat fonctionnel satisfaisant. Au service d’orthopédie traumatologie de l’hôpital militaire de Meknès, nous avons colligé une série de 30 cas de fracture de la cotyle sur une période de huit années. Seize patients ont bénéficié d’un traitement chirurgical. L’âge moyen des patients opérés est de 38 ans (16 – 60 ans). Les lésions anatomopathologiques étaient reparties comme suit : six cas de fractures de la paroi postérieure, trois cas de fracture transverse, deux cas de fractures de la colonne postérieure et la paroi postérieure, trois cas de fracture transverse avec fracture de la paroi postérieure, un cas de colonne antérieure avec hémitransverse postérieure et un cas de fracture de deux colonnes. L’ostéosynthèse a été réalisée par vissage et ou plaque vissée. Les suites post opératoires précoces étaient simples. Avec un recul moyen de 36 mois, cinq patients ont été repris par arthroplastie totale de la hanche, deux cas présentaient des calcifications péri-articulaires genantes.les résultats fonctionnels ont été évalués par la classification de Postel Merle Aubigné. En conclusion, les moyens diagnostics radiologiques permettent d’affiner diagnostic et surtout d’évaluer l’importance de l’impaction ostéochondrose et l’incongruence post traumatique initiale. la correction de ces deux facteurs nécessite un traitement chirurgical surtout chez l’adulte jeune.