RECHERCHES SCIENTIFIQUES

Quel pronostic pour l’anomalie d’ebstein sans la chirurgie ? expérience du cHu Hassan ii de Fès.

Référence3370
Année2016
TypeArticle
Disciplines associéesAutres
AuteurMoumouni G
Auteurs associésRabiou S, Adamou Nounou K
DisciplineChirurgie Thoracique
RevueLA TUNISIE MEDICALE
Référence Revue94 (4)/167-172

Prérequis:

depuis la description du 1er cas en 1886, d’importants progrès ont été réalisés sur le plan diagnostic et surtout pronostique de la maladie d’Ebstein à travers la chirurgie mono et bi-ventriculaire. Le but de cette étude est de faire ressortir le pronostic de la maladie d’Ebstein dans le service de pédiatrie du CHU Hassan II de Fès

Méthodes:

Il s’agit d’une étude descriptive et rétrospective sur 4 ans. Résultats: nous avons colligé 9 patients (7 garçons et 2 filles) avec une moyenne d’âge de 5,3 ans. La cyanose était le principal mode de révélation de la maladie. Chez 3 patients l’anomalie d’Ebstein était inscrite dans un syndrome malformatif. Tous les patients ont été mis sous traitement médical symptomatique seulement. Cinq patients sont encore en vie pour un recul qui varie de 1 à 6 ans

Conclusion:

le traitement médical symptomatique de la malformation d’Ebstein permet dans certaines circonstances d’améliorer le pronostic de la maladie.