RECHERCHES SCIENTIFIQUES

LES TUMEURS DES VOIES EXCRETRICES URINAIRES SUPERIEURES

Référence1084
Année2015
TypeThèse
Lien document
AuteurAbaouz R
DisciplineUrologie
EncadrantFarih MH

Introduction : Les tumeurs de la voie excrétrice urinaire supérieure (TVEUS) sont des tumeurs rares, ne représentant que 5 à 10% des carcinomes urothéliaux. Les principaux facteurs pronostiques sont l’âge, le grade et le stade tumoral.
L’uroscanner est actuellement l’examen de référence pour le diagnostic des TVEUS.
L’urétéroscopie est l’outil innovant pour compléter le bilan de ces tumeurs. Le traitement de référence est actuellement la néphro-urétérectomie en chirurgie ouverte. Des traitements endoscopiques conservateurs (urétéroscopie, traitement percutané) font une alternative possible à la néphrourétérectomie pour la prise en charge des tumeurs de bon pronostic. Le coût du matériel d’endoscopie et des consommables est actuellement un facteur limitant leur diffusion.
But : L’objectif de cette étude est l’analyse des caractéristiques épidémiologiques, diagnostiques, histologiques, et thérapeutiques des TVEUS.
Matériels et méthodes : Etude rétrospective de 05 tumeurs des voies excrétrices urinaires supérieures, colligées durant une période de 4 ans (2010-2014) , Il s’agit de 04 hommes et une femme. Le diagnostic est retenu sur des arguments cliniques, radiologiques, et anatomopathologiques.
Résultats : L’âge moyen de diagnostic est de 58,5 ans, l’hématurie macroscopique est le signe d’appel le plus fréquent (100%). La TDM et l’IRM ont permis le diagnostic et l’évaluation de l’extension locorégionale. L’attitude thérapeutique radicale par néphrourétérectomie totale représente 80% des cas alors que le traitement conservateur par urétérectomie segmentaire est réalisé dans 20% des cas. A l’examen anatomopathologique 100% des TVEUS de cette série sont des carcinomes urothéliaux.
Conclusion : Les tumeurs des voies excrétrices urinaires supérieures sont beaucoup plus agressives en engageant le pronostic vital. Les progrès de l’imagerie en coupe permettent de diagnostiquer la majorité des TVEUS et d’en faire le bilan d’extension. La NUT reste à ce jour le traitement de référence des TVEUS