RECHERCHES SCIENTIFIQUES

LES INSTABILITES ANTERIEURS CHRONIQUES DE L’EPAULE (Apropos de 60 cas traités par butée de Latarjet)

Référence975
Année2015
TypeThèse
Lien document
AuteurDouida A
DisciplineHôpital Militaire My Ismail Meknès
EncadrantRachid K

L’organisation anatomique de l’articulation gléno-humérale lui confère une grande mobilité mais l’expose à des problèmes d’instabilité et de luxation.
L’expression clinique de cette instabilité va dépendre du terrain et des lésions capsulo-ligamentaires. Le traitement reste chirurgical et plusieurs techniques ont été utilisées.
L’intervention de Latarjet, qui consiste en une butée coracoïdienne vissée sur le bord antéro inferieur de la glène, reste l’intervention la plus utilisées dans notre contexte. Elle a l’avantage de son faible coût et elle répond de manière efficace aux lésions osseuses glénoïdienne présente chez la plupart de nos patients qui consultent tardivement avec un nombre élevé de récidives.
Nous rapportons les résultats d’une étude rétrospective de 60 patients opérés au service d’orthopédie traumatologie de l’hôpital militaire Moulay Ismail de Meknès. 53 dossiers étaient exploitables.
Il s’agit de 50 hommes (94.34%) et 3 femmes (5.66%). L’âge moyen au moment de l’intervention était de 26 ans. Tous les malades ont été traités par butée coracoïdienne préglénoïdienne selon Latarjet. L’abord du muscle sous-scapulaire a été réalisé par discision dans le sens de ces fibres et la fixation de la butée a été faite en position couchée par deux vis dans tous les cas.
Le résultat objectif global selon le score de Rowe était excellent 30 cas, bon dans 16 des cas et moyen dans 7 des cas. Au recul maximum un cas de récidive a été relevé, et seulement deux patients ont rapporté des épisodes de subluxations.
Des complications sont recensées, mais leur retentissement sur le résultat est limité. Ainsi l’ablation des vis un peu débordante a été nécessaire chez deux patients. L’arthrose glénohumérale de stade 1 était présente chez 5 patients en préopératoire et elle est resté stable et au dernier recul 3 autres cas ont une arthrose stade 1