RECHERCHES SCIENTIFIQUES

LES HYPOKALIEMIES PARALYSANTES (Aproposde10cas)

Référence1068
Année2014
TypeThèse
Lien document
AuteurMsaadi S
DisciplineRéanimation Polyvalente 2
EncadrantSbai H

INTRODUCTION : l’hypokaliémie paralysante est un syndrome clinique, caractérisé par un déficit moteur associé à une hypokaliémie. La prise en charge d’un patient atteint d’hypokaliémie paralysante comprend la recherche vigoureuse de l’étiologie et la supplémentation potassique. BUT : mettre le point sur cette entité clinique particulière en décrivant les cas colligés dans notre structure et en analysant les données de la littérature. MATERIELS ET METHODES : tous les patients présentant une hypokaliémie avec déficit moteur durant la période allant de 2011 à 2013 ont été inclus dans notre étude. Un examen physique détaillé et des tests de laboratoire ainsi qu’un examen électrocardiographique ont été réalisées

RESULTATS : notre étude a inclus 10 patients âgés de 17 à 60 ans (moyenne 36 ans), dont 6 patients de sexe féminin. Le déficit moteur était le principal signe de découverte. La moyenne de la kaliémie retrouvée était de 1,07 mmol/l. Le traitement a consisté en une supplémentation potassique chez tous les malades avec bonne évolution. L’hypokaliémie était d’origine digestive chez 6 patients et d’origine rénale chez 4 patients. CONCLUSION : nous insistons sur l’intérêt du diagnostic précoce de l’hypokaliémie paralysante, ainsi de la nécessité de généraliser la pratique du dosage de la kaliémie devant tout déficit moteur.