RECHERCHES SCIENTIFIQUES

Les complications de l’embrochage centromédullaire élastique stable dans le traitement des fractures de la diaphyse fémorale chez l’enfant expérience du centre hospitalier régional de Oujda (A propos de 15 cas)

Référence1092
Année2014
TypeThèse
Lien document
AuteurJabi R
DisciplineChirurgie Pédiatrique 2
EncadrantAfifi my A

L’embrochage centromédullaire élastique stable (ECMES) est un principe de fixation endomédullaire, datant en France de la fin des années 1980,il semble particulièrement s’adapter aux nécessitées de la traumatologie infantile, en évitant des inconvénients que l’on peut opposer à la plupart des autres moyens thérapeutiques des fractures du fémur chez l’enfant .
Nous rapportons une étude rétrospective colligée au service de chirurgie pédiatrique du CHR ELFARABI Oujda, sur une période de 4 ans s’étalant de janvier 2010 jusqu’au septembre 2013 chez 15 enfants de 6 à 14 ans présentant des fractures de la diaphyse fémorale et traité par cette technique chirurgicale.
L’objectif de notre étude est l’analyse des complications de l’ECMES.
L’âge moyen de nos patients était de 9ans (6- 14), 70% des patients étaient victimes d’un AVP. L’ouverture cutanée était trouvée dans seul cas, et 08 cas présentaient des lésions associées.
L’embrochage a été réalisé dans 14 cas de façon ascendante et dans 1 cas de façon descendante. Tous nos malades ont été suivis cliniquement et radiologiquement.
Le délai moyen d’intervention était de 3 jours ,la durée moyenne d’hospitalisation était de12 jours et l’ablation de broches a été réalisée environ 6 mois après la chirurgie. Huit de nos patients ont présenté une raideur du genou ayant régressé après l’ablation des broches.
Trois de nos patients ont présenté un extériorisation des broches dont deux ont nécessité une recoupe.
Des complications infectieuses ont été observé chez quatre patients ;un abcès et trois suppurations superficielles avec une bonne évolutions.
Un patient a présenté comme complication la pseudarthrose avec une bonne évolution.
L’ECMES est une méthode simple dans sa conception et semble être le meilleur moyen thérapeutique des fractures diaphysaires du fémur chez l’enfant de 6 à 15 ans, toute fois des complications peuvent survenir. Une technique rigoureuse et un matériel de bonne qualité restent les moyennes efficaces pour un meilleur résultat.