RECHERCHES SCIENTIFIQUES

LA TUBERCULOSE PAUCIBACILLAIRE, OU EN SOMMES-NOUS ? ETUDE RETROSPECTIVE SUR 6 ANS DANS LA REGION DE KHENIFRA

Référence921
Année2016
TypeThèse
Lien document
AuteurMouhi I
DisciplinePneumologie
EncadrantSerraj M

La tuberculose constitue encore un des problèmes majeurs de santé publique au Maroc. Le but de ce travail rétrospectif est de donner un aperçu sur l’état et le devenir de 713 nouveaux cas de tuberculose extra-pulmonaire et de TPM0 pris en charge durant 6 ans (2009-2014) au CDTMR de KHENIFRA, d’évaluer le rendement et l’application du programme de LAT applicable depuis 1990 et de comparer les résultats avec ceux obtenus aux autres régions du MAROC. Il ressort de cette étude que :
• L’incidence annuelle moyenne de la tuberculose toute forme confondues est de l’ordre de 56,7 N.cas pour 100 000 habitants. • La TEP et TPM0 restent l’apanage de l’adulte jeune âgé entre 20 et 40 ans (41,6%), de sexe masculin (52%) et sans profession (58%). • La TEP est la forme prédominante, elle est observée dans 46% des cas déclarés, avec une prédominance de l’atteinte ganglionnaire avec un taux de 27,1%. La pleurésie tuberculose est notée dans 25,2%. Elle est confirmée dans 35%. • 8% des cas déclarés ont une tuberculose pulmonaire à microscopie positive. • Pour le devenir des malades on a constaté : 50,1% de succès thérapeutique. 2,5% des malades ont été perdus de vue. Le taux moyen d’échec est de 0.8%. 12 décès soit un taux de 3%. 15 des malades ont fait des rechutes, soit un taux de 2,1%. Les transferts vers d’autres centres représentent 3,7% de l’ensemble des malades. L’incidence élevée dans certains groupes de population et dans des zones géographiques limitées (AMALOU et M’RIRT) nécessite pour que la maladie soit maîtrisée, une adaptation des actions de santé publique aux besoins de ces populations qui sont les plus exposées à la tuberculose. Etant une maladie en grande partie liée à la misère dans cette province, les facteurs politiques et sociaux de lutte contre la précarité sont à coordonner avec l’action sanitaire.