RECHERCHES SCIENTIFIQUES

Hémangiome hépatique géant de découverte tomodensitométrique

Référence3084
Année2016
TypeArticle
Lien externehttps://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5337262/
AuteurAbabacar TA
Auteurs associésYoussef AL
DisciplineRadiologie Centrale
RevuePan Afr Med J
Référence Revue25:241

Nous rapportons l’observation d’une patiente de 48 ans, qui présente depuis 1 et ½ une augmentation progressive du volume abdominal, des douleurs abdominales intermittentes sans troubles du transit, associées à une altération de l’état général. L’examen clinique trouve une volumineuse masse abdomino-pelvienne mobile et dure à la palpation, non douloureuse. Le bilan biologique initial notait une anémie à 9,6 g/dL hypochrome microcytaire, sans saignement extériorisé, une cholestase anictérique avec des phosphatases alcalines à 151 UI/L et la Gamma GT à 71 UI/L. Le reste du bilan était normal. Ce tableau clinico-biologique a été complété par une échographie abdominale qui a montré une volumineuse lésion d’échostructure hypoéchogène hétérogène mal délimitée, présentant un contact intime avec le foie, sans vascularisation spécifique au doppler. Le complément TDM abdomino-pelvien montre une volumineuse masse au dépend du foie droit étendue en bas dans la région pelvienne mesurant approximativement 48x30x27cm dans les différents plans. Cette masse était hypodense en contraste spontané et présentait un rehaussement en motte après contraste, attestant d’une lésion angiomateuse. Par ailleurs, la masse englobait le tronc porte et des branches veineuses intra hépatiques gauches. Les autres branches des veines sus-hépatiques et la VCI étaient laminées. Le diagnostic d’hémangiome géant remanié, avec des zones de nécrose et de thrombose a été retenu. La patiente a été mise sous antalgiques, vu l’absence d’une issue thérapeutique