RECHERCHES SCIENTIFIQUES

Etude comparative du cancer du sein localement avancé inflammatoire et non inflammatoire

Référence1063
Année2015
TypeThèse
Lien document
AuteurBerrada A
DisciplineLaboratoire
EncadrantArifi S

Introduction :Le cancer du sein localement avancé (CSLA) recouvre une grande hétérogénéité tumorale. Il regroupe les CSLA non inflammatoires et le cancer du sein inflammatoire (CSI). La stratégie thérapeutique est identique. Cependant d’importantes différences sont observées en matière de réponse thérapeutique et de survie. Cette étude a pour objectif de comparer les caractères épidémiologiques, cliniques, biologiques, anatomo-pathologiques, ainsi que le pronostic des CSI versus les CSLA non inflammatoires, et de déterminer parmi ces paramètres les facteurs pronostiques de survie dans les deux groupes.
Matériels et Méthodes :Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur une série de cas de CSLA colligés au service d’oncologie médicale du CHU Hassan II de Fès durant une période de 4 ans [Janvier 2009 – Janvier 2013]. Deux groupes de patientes ont été distingués ; CSI versus CSLA non inflammatoires. Les données épidémiologiques, cliniques, pathologiques ainsi que les résultats thérapeutiques ont été comparés entre ces deux groupes par le test du Chi-2 ou le test de Fisher. La survie globale et la survie sans maladie ont été ont été calculés selon la méthode de Kaplan-Meier. L’analyse des différents facteurs pronostiques a été réalisée de façon uni puis multi-variée selon le modèle de Cox.
Résultats :CSLA représente 10,4% de l’ensemble des cancers du sein colligés au service d’oncologie médicale. Parmi les 150 cas, 28,7% sont des CSI. L’âge médian de la population étudiée est de 47 ans [24-82 ans]. L’âge jeune