RECHERCHES SCIENTIFIQUES

Wernicke’s Encephalopathy Complicating Hyperemesis during Pregnancy

Référence3363
Année2016
TypeArticle
Lien externehttps://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26989522
AuteurBerdai MA
Auteurs associésLabib S, Harandou M
DisciplineRéanimation mére et enfant
RevueCase Rep Crit Care
Référence RevueVolume 2016, Article ID 8783932, 3 pages

L’encéphalopathie de Wernicke est causée par une carence sévère en thiamine; Il est surtout observé chez les patients alcooliques. Nous rapportons le cas d’une femme de 28 ans, à 17 semaines d’âge gestationnel, avec une hyperémie gravidique sévère. Elle a présenté des troubles de la conscience, du nystagmus, de l’ophtalmoissance et de l’ataxie. L’imagerie magnétique de résonance a montré des hyperintensités bilatéralement symétriques du thalamus et de la zone périraqueductique. L’affaire a été administrée avec de très fortes doses de thiamine. Le diagnostic de l’encéphalopathie de Wernicke a été confirmé plus tard par un faible taux de sérum de thiamine. Le patient a été renvoyé à la maison le jour 46 avec une ataxie légère et un nystagmus persistant. L’encéphalopathie de Wernicke est une complication rare de l’hyperémie gravidique. Il devrait être diagnostiqué le plus tôt possible pour prévenir les séquelles neurologiques à long terme ou la mort. La supplémentation en thiamine chez les femmes enceintes ayant des vomissements prolongés devrait être initiée, en particulier avant la perfusion parentérale de dextrose. Le remplacement précoce de la thiamine réduira la morbidité maternelle et le taux de perte foetale