RECHERCHES SCIENTIFIQUES

Traitement chirurgical des fractures du talus. À propos de 15 cas

Référence3297
Année2016
TypeArticle
Lien externehttps://link.springer.com/article/10.1007/s10243-016-0427-5
AuteurMezzani A
Auteurs associésSarr serigne SALIOU, El alaoui A, Sbiyaa M, Boutayeb F
DisciplineTraumatologie Orthopédie 1
RevueMédecine et Chirurgie du Pied
Référence Revue32:30-34

Les fractures du talus sont relativement rares et sont souvent associées à un traumatisme à haute énergie. Leur traitement est essentiellement chirurgical, et les résultats sont souvent décevants en raison de l’anatomie particulière du talus. Leur pronostic est conditionné par le risque élevé de développement d’une arthrose post-traumatique ou d’une nécrose avasculaire. Nous présentons une série rétrospective de 15 patients qui ont été traités chirurgicalement entre 2008 et 2014. La période de suivi moyenne était de 29 mois (10–96). Tous les patients étaient des hommes d’âge moyen de 27 ans (17–52). La plupart des fractures étaient secondaires à un traumatisme à haute énergie, en particulier dans le cadre d’un accident de la circulation (60 %). Les fractures les plus fréquentes étaient situées au niveau du col (54 % de la série). Les résultats fonctionnels ont été évalués en utilisant le score de Kitaoka. Les résultats globaux étaient excellents dans deux cas, bons dans sept cas, moyens dans cinq cas et mauvais dans un cas. La complication la plus fréquente était l’arthrose sous-talienne (13 %). Nous n’avons trouvé aucun cas de nécrose avasculaire du corps du talus