RECHERCHES SCIENTIFIQUES

Syndrome de Sheehan : à propos de 7 cas

Référence2155
Année2014
TypeCommunication affichée
Date2014-05-11
VilleLyon
PaysFrance
Lien externehttp://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0003426614006398?np=y
AuteurSagna Y
Auteurs associésRachad M, Tadmori AE, Zbadi R, Amrani ZH, Ajdi F
DisciplineEndocrinologie
Lien document

Introduction

Pathologie rare encore observée dans les pays en voie de développement, le syndrome de Sheehan ou nécrose hypophysaire du postpartum réalise une insuffisance hypophysaire globale ou dissociée. Notre objectif était de décrire les aspects épidémiologiques, diagnostiques, thérapeutiques et évolutifs des patients suivis pour syndrome de Sheehan dans notre formation

Méthodes

étude rétrospective portant sur 7 cas diagnostiqués dans le service d’endocrinologie du CHU Hassan II de Fès (Maroc) de janvier 2011 à décembre 2013

Résultats

L’âge moyen au diagnostic était de 42,1 +/- 14,1 ans [22–60 ans]. Le facteur étiologique était une hémorragie de la délivrance pour 5 patientes et une césarienne hémorragique pour les 2 autres. La parité moyenne était de 3,9. Le délai diagnostique variait de 1 mois à 19 ans (moyenne : 8,5 ans). La symptomatologie postpartum immédiat était représentée par l’absence de montée laiteuse (100 % des patientes) et l’aménorrhée (71,4 %). Au moment du diagnostic, une asthénie chronique globale était retrouvée chez 6/7 patientes et une hypotension orthostatique chez une patiente. L’insuffisance anté-hypophysaire était globale chez 4 patientes. L’IRM hypohysaire était en faveur d’une selle turcique vide chez 5 patientes, une apoplexie hypophysaire chez 2 patientes. Sous traitement substitutif, l’évolution a été marquée par l’apparition d’un diabète avec HTA chez une des patientes, une ostéoporose et 2 épisodes d’insuffisance surrénale aiguë

Conclusion

Le diagnostic de syndrome de Sheehan est le plus souvent tardif. Il faut savoir y penser devant une absence de montée laiteuse avec aménorrhée après un accouchement hémorragique et rechercher les antécédents gynéco-obstétricaux devant une asthénie chronique chez une femme

 

Lien pour lire l’article