RECHERCHES SCIENTIFIQUES

Hypertrichose cervicale antérieure sporadique

Référence2057
Année2014
TypeArticle
Lien externehttp://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0151963813017316
Disciplines associéesAutres
AuteurMeziane M
Auteurs associésBessis D, Amraoui N, Mernissi FZ
DisciplineDermatologie
RevueAnnales de Dermatologie et de Vénéréologie
Référence Revue141(3):211–214

Introduction

L’hypertrichose cervicale antérieure est une forme rare et méconnue d’hypertrichose localisée congénitale. Elle se caractérise par la présence d’une touffe de poils terminaux au niveau de la région cervicale antérieure. Nous rapportons quatre nouvelles observations cliniquement typiques de cette affection

Observations

Quatre patientes, âgées de 5 à 21 ans, étaient vues pour une touffe de poils terminaux longs, de quelques centimètres, constatée dès la naissance ou précocement au cours de l’enfance sur la face antérieure et médiane du cou en regard du cartilage cricoïde. Il n’existait pas de notion de traumatisme antérieur ou d’application de topique. Aucun antécédent familial similaire n’était retrouvé. Dans un cas, l’examen histologique réalisé en raison de la suspicion d’un hamartome musculaire lisse « atypique » était non contributif. Aucune anomalie neurologique associée n’était mise en évidence. Dans un cas, il existait un antécédent d’arthrite chronique juvénile idiopathique et de maladie thyroïdienne familiale. Un traitement par cinq séances de laser épilatoire était proposé dans un cas avec une amélioration jugée satisfaisante par la patiente

Discussion

L’hypertrichose cervicale antérieure constitue un tableau clinique spécifique, de nature bénigne, parfois associé à des anomalies neurologiques, orthopédiques ou oculaires. Quoique peu rapportée, sa fréquence est probablement sous-estimée


Summary

Background

Anterior cervical hypertrichosis is a rare and little-known form of congenital localized hypertrichosis. It is characterized by the presence of a tuft of terminal hairs in the anterior cervical region. We report four typical clinical observations of this condition

Patients and methods

Four patients aged from 5 to 21 years were seen for a tuft of terminal long hair on the neck, next to the cricoid cartilage, recorded at birth or during early childhood. There was no indication of previous trauma or topical drug application. No similar familial history was found. In one case, histological examination performed for suspicion of an “atypical” smooth muscle hamartoma contributed nothing of note. No neurological abnormalities were observed. In one case there was a history of chronic juvenile idiopathic arthritis and familial thyroid disease. Treatment with 5 sessions of laser hair removal was proposed in one case and the improvement was considered satisfactory by the patient

Discussion

Anterior cervical hypertrichosis constitute a specific clinical picture of a benign nature, and is sometimes associated with neurological, orthopaedic or ocular abnormalities. Although rarely reported, its frequency is probably underestimated