RECHERCHES SCIENTIFIQUES

LES UVEITES AU COURS DE LA MALADIE DE BEHÇET (À PROPOS DE 14 CAS)

Référence1005
Année2015
TypeThèse
Lien document
AuteurJanati idrissi Y
DisciplineFaculté de Médecine et de Pharmacie de Fès
EncadrantMoudden MK

Introduction :La maladie de Behçet est une vascularite multi systémique, occlusive, de pathogénie inconnue, particulièrement prévalente dans les pays du bassin méditerranéen.L’uvéite représente l’un des critères majeurs de cette Affection, se définit par une inflammation endoculaire intéressant le tractus uvéal, tunique intermédiaire de l’oeil, qui peut être de localisation antérieure, postérieure ou totale (panuvéite).L’objectif de ce travail est d’évaluer nos pratiques à travers la description des différents aspects épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutifs chez nos patients.
Matériels et méthodes :Il s’agit d’une étude rétrospective et descriptive menée au service de Médecine interne de l’hôpital militaire Moulay Ismail (Meknès, Maroc), sur une période de 5 ans allant de janvier 2010 à décembre 2014.
Résultats :L’étude a inclut 09 hommes, 04 femmes, et une fillette. L’âge moyen était de 35,7 ans avec des extrêmes allant de 12 ans à 60 ans.Les formes postérieures et totales étaient les plus fréquentes.
Conclusion :La prise en charge de l’uvéite au cours de la maladie de Behçet est actuellement mieux codifiée depuis les recommandations de L’EULAR.Elle est basée sur la corticothérapie et les immunosuppresseurs qui ont largement contribué à l’amélioration du pronostic visuel.La biothérapie constitue une avancée significative dans le traitement des formes sévères et réfractaires aux thérapeutiques conventionnelles