RECHERCHES SCIENTIFIQUES

Les sinusites mycosiques (A propos de 38 cas)

Référence1052
Année2014
TypeThèse
Lien document
AuteurYaden Y
DisciplineOto-rhino-laryngologie
EncadrantZaki Z

Introduction : Les mycoses sinusiennes constituent une entité particulière, de plus en plus fréquente. On distingue les formes extramuqueuses de bon pronostic et les formes invasives fulminantes de pronostic très sombre. L’objectif de notre travail est de rapporter l’expérience du service d’ORL et de CCF dans la prise en charge des sinusites fongiques.
Matériels et méthode : Il s’agit d’une étude rétrospective de 38 cas de sinusites fongiques ayant été pris en charge au service d’ORL et de CCF du CHU Hassan II de Fès entre Janvier 2010 et Décembre 2013. Une analyse du profil épidémiologique, des aspects cliniques et des modalités thérapeutiques a été réalisée. Tous nos patients ont bénéficié d’une TDM de la face et des cavités nasosinusiennes. L’IRM a été réalisée dans certaines situations particulières.
Résultats : On a colligé 16 cas de balle fongique, dont trois localisations sphénoïdales et 13 maxillaires. Les autres diagnostiques sont respectivement ,11 cas de sinusites fongique allergique, trois cas de forme pseudo tumoral ,8 cas de sinusite fongique invasive dont six enfants diabétiques en décompensation. Le suivi de nos patients n’a pas révélé de cas de récidive. Par ailleurs, 7 décès suite à une sinusite fongique fulminante invasive ont été rapportés.
Discussion et conclusion : Les mycoses sinusiennes sont de plus en plus fréquentes, leurs diagnostics n’est pas toujours évident. Le traitement est médico-chirurgical et pluridisciplinaire. L’abord endoscopique est désormais la méthode de choix pour un nettoyage minutieux des cavités naso-sinusiennes. Le pronostic est très variable en fonction du type de l’atteinte.