RECHERCHES SCIENTIFIQUES

LES ASPECTS CINIQUES ET CYTOGENETIQUES DE LA LEUCEMIE MYLOIDE CHRONIQUE

Référence1070
Année2015
TypeThèse
Lien document
AuteurEl mouhdi G
DisciplineLaboratoire
EncadrantOuldim K

La leucémie myéloïde chronique (LMC) est un syndrome myéloprolifératif rare représentant 2à5% des leucémies de l’enfant et 7à15 % des leucémies de l’adulte.
Les objectifs de ce travail de thèse est de préciser les avancées en matière diagnostique de la LMC et leur implication pronostique et évolutive.
Notre travail est une étude rétrospective effectuée au sein du laboratoire de génétique, du service de médecine interne du CHU HASSAN II de fès, et du service d’hématologie clinique de l’hôpital Ghassani de Fès. Le travail est étalé sur une
période de 3 ans ; à propos de 53 patients ayant une LMC.
L’âge moyen des patients est de 47.5 ans .Cliniquement 88 ,6% des patients présentaient une splénomégalie cliniquement palpable et 22.6% avaient un syndrome
hémorragique ; par contre3,77 % avaient des adénopathies.
Biologiquement la NFS était anormale chez tous les patients avec hyperleucocytose à PNN . Le myélogramme réalisé chez 96,3% de nos patient a permet de confirmer le diagnostic de LMC et de déterminer sa phase d’évolution.
Le caryotype médullaire était réalisé chez tous les patients, dont le résultat était le suivant : 66% ont un Chromosome Philadélphie +, 26,5 ont un chromosome philadéphie -, tandis que 7.5 % ont une translocation complexe.
La FISH était réalisée chez les patients ayant une philadéphie -, objectivant la présence du signal BCR-ABL , et confirmant ainsi le diagnostic de LMC.
La RT-PCR n’a été réalisé que chez 2 malades seulement soit 3.7% avec présence du transcrit bcr-abl chez ces 2 patients avec IS 21% et 84%