RECHERCHES SCIENTIFIQUES

Le consentement éclairé, nécessité et pour le patient et pour le praticien : étude préliminaire au service d’urologie (CHU Hassan II)

Référence1016
Année2015
TypeThèse
Lien document
AuteurDirare S
DisciplineUrologie
EncadrantMellas S

Le consentement éclairé peut être défini comme une doctrine éthique et juridique fondée sur l’hypothèse que toutes les interventions (diagnostiques, thérapeutiques, préventives, ou liées à des études scientifiques) dans le domaine médical ne devraient être effectuées qu’après la permission du patient. Il doit avoir été préalablement informé de l’objet, la nature, les conséquences et les risques de l’intervention. Si l’information donnée au patient fait partie de la pratique quotidienne du médecin et figure depuis longtemps dans le code de déontologie médicale, la qualité de cette information est devenue depuis quelques années une préoccupation majeure des médecins pour des motifs essentiellement juridiques. En effet les deux dernières décennies ont été marquées par la législation dans différents pays du « droit au consentement » à l’instar de la déclaration de l’OMS sur la promotion des droits des patients en 1994. Ce travail de thèse a pour objectif de mettre en lumière ce concept, essentiel à la sauvegarde des droits aussi bien des patients que des praticiens, et d’analyser sa nécessité aux patients du CHU Hassan II de Fès à travers une étude préliminaire au sein du service d’Urologie, ainsi que de proposer un modèle de fiches de consentement visant une information plus adaptée au patient et une protection du praticien