RECHERCHES SCIENTIFIQUES

L’APPORTDELAPONCTIONBIOPSIERENALE DANSLEDIAGNOSTICDELANEPHROPATHIELUPIQUE (Aproposde35cas)

Référence1086
Année2014
TypeThèse
Lien document
AuteurFilali S
DisciplineLaboratoire
EncadrantHarmouch T

L’atteinte rénale au cours du lupus érythémateux systémique (LES) est fréquente et responsable d’une morbi-mortalité élevée chez les sujets jeunes. L’apport de la PBR dans la néphropathie lupique (NL) reste considérable à la fois en matière de diagnostic, de pronostic et aussi dans le choix thérapeutique. Notre étude est rétrospective menée eu sein du service d’anatomopathologie en collaboration avec le service de néphrologie-transplantation et hémodialyse du centre hospitalier universitaire Hassan II de Fès durant une période de quatre ans, de Janvier 2009 jusqu’à Décembre 2012. L’objectif du travail est d’établir le profil épidémiologique de l’atteinte rénale du lupus, préciser les différentes indications de la ponction biopsie rénale, décrire les différentes lésions histologiques et les classifier selon la classification internationale ISN/RPS 2003. Nous avons inclus dans notre étude 35 biopsies concluant à une NL parmi les 514 PBR réalisées au service de néphrologie durant la période de 4 ans, soit 6,61%. La principale indication de biopsie était l’existence concomitante d’une protéinurie, hématurie et d’une insuffisance rénale (54%). Selon la classification ISN/RPS 2003, la NL était classée I dans 23% des cas, II (5,5%), III (20%), IV (40%), V (11,5%). Des signes d’activité étaient décrits dans 51,5% des biopsies contre 40% de lésions chroniques. La recherche de stigmates d’atteinte rénale au cours de l’évolution de la maladie et l’élargissement des indications de biopsie rénale pourrait améliorer le diagnostic et la prise en charge ultérieure de la NL.